CAYO COCO, L’ÎLE DES QUEBECOIS !!

Après trois jours complets à la Havane, nous avions hâte de découvrir les plages de sable blanc de Cayo Coco. Cette île est remplie d’hôtels all inclusive, il n’y a pas de casas particular, en bref, c’est une île réservée aux touristes ! A priori, je ne suis pas très attirée par ce mode de logement, mais après plus d’un mois de voyage, je voyais cette semaine comme une semaine de vacances, les pieds sous la table, pourquoi pas ! J’ai choisi par internet le Pestana Cayco Coco, c’est un 4 étoiles, il faut compter chf 75.- par personne par jour en all inclusive !

IMG-20160114-WA0006

Vol Havana – Cayo Coco en petit avion à hélice…

IMG-20160114-WA0005

20160114_074506

Vue d’avion

IMG-20160114-WA0075

le lobby d’où je réalise cet article …

IMG-20160114-WA0079

La piscine où j’ai été la seule courageuse à y entrer, n’est-ce pas Coco ? 😉

IMG-20160114-WA0081

C’est un très bel hôtel et la première bonne surprise fut notre chambre, au deuxième étage avec vue sur la mer !! Et la deuxième bonne surprise c’est d’entendre partout cet accent québequois ;-). Je n’ai pu qu’avoir une pensée pour ma cousine Nadia qui vient de Montréal, je vais enfin pouvoir côtoyer des canadiens !
Nous sommes arrivés avec la pluie alors pour la baignade il faudra attendre…

IMG-20160114-WA0072

Vue de notre chambre

DSC01122

notre chambre…

Le lendemain, le soleil était de retour et le décor était tout autre, woaw le bleu de l’eau, un rêve pour les yeux.

DSC01658

 

DSC01657

DSC01656

DSC01655

Catamaran à disposition gratuitement sur réservation avec un skipper bien sûr

DSC01659

Kayak disponible aussi gratuitement !

DSC01652

Si transparent…

DSC01660

DSC01133

Avec plus de vent…

DSC01715 DSC01716

Il y en a qui ont choisi de se dire « oui » à Cuba !

20160114_162047

Je ne pense qu’à me jeter dans l’eau mais oups, petit mouvement de recul, mais elle est froide !!

Je demande à un cubain qui s’occupe de la base nautique, elle est à combien l’eau ? Il me répond 20° !! Ah effectivement cela change des plus de 30° du Pacifique…

Une si belle eau qui t’invite à la baignade à 20° c’est du gâchis moi je dis 😉

Les seuls dans l’eau ce sont bien sûr les canadiens, pour eux elle est chaude, il faisait -25 dans leur pays quand ils sont arrivés !

J’ai quand même décidé de prendre mon masque et tuba et de me jeter dans ce bleu transparent. Quelques poissons au bord, mais pas de corail au large, la barrière est trop loin à la nage.

DSC01134

DSC01130

Une fois dedans j’avoue elle est bonne !

Un matin nous réservons une sortie snorkling en catamaran. Pas de vent alors le guide doit pagayer.

DSC00787

 

DSC00792

 

Tout d’un coup ça avance, mais par quel miracle puisqu’il n’y a pas de vent, je mets la question au concours !! 😉

Cet manque de vent pour le catamaran était un avantage pour le snorkling, belle visibilité et la joie de revoir les fonds marins. Même à 20 degrés, nous sommes restés plus de 40′ dans l’eau sans avoir froid. J’ai même vu une raie pastenague et un baracuda.

DSC00809

DSC00812

De jolis fonds…

DSC00807

 

DSC00806

Différentes sortes de corail

DSC00805

Un matin, nous décidons de louer un scooter pour aller à la Play Pilar, plage réputée de Cayo Coco, et surtout publique !

Nous prenons la route, pas de souci de trafic, nous sommes seules sur la route !!

IMG_20160117_111222

Mme Violette elle a la coupe !!

20160117_114606

Une route et des rangées de buissons sur des kilomètres, de part et d’autres des étangs salés avec une petite mangrove.

20160117_114544

Après environ 25 km nous arrivons à Cayo Guillermo, un spot de Kyte Surf. Ils s’en donnent à coeur joie avec ce vent ;-). Dommage il nous a fait de ces sauts hors caméra…

DSC01668

 

DSC01666

DSC01664

DSC01662


Nous arrivons tout au bout de l’île qui correspond à la Playa Pilar. Toujours ce bleu magnifique et ce sable blanc. Nous prenons notre repas au seul restaurant de la plage. Corinne se fait plaisir avec une belle langouste grillée et je prends plutôt un cocktail de poissons avec du riz , vu que je ne cours pas assez après la langouste pour m’offrir ce petit luxe (budget tour du monde oblige…)

DSC01166

Le bonheur de Coco de manger une langouste, cela lui rappelle Tahiti !!

DSC01169

 

DSC01164

 

DSC01671

DSC01672

 

DSC01673

 

DSC01674

 

DSC01675

 

DSC01676

 

DSC01677

DSC01681 DSC01683

Au retour, nous voyons un colibri de près, quel bel oiseau si petit…

DSC01705

il faut imaginer que ce colibri ne mesure pas plus de 5cm !

DSC01704

 

DSC01698

 

DSC01686

 

DSC01684

 

DSC01700

 

DSC01699

 

DSC01697

 

DSC01180

on dirait qu’il a des cils 😉

Un beau rapace et quelques flamands roses dans les étangs et voyons au loin la pluie qui arrive, pourvu que nous arriverons avant elle à l’hôtel 🙂

DSC01146

 

DSC01190

DSC01191

La pluie menace, vite rentrons avant l’orage !!

DSC01194

La météo étant capricieuse depuis quelques jours, fini la baignade à la mer, trop de vent et de vagues, même les catamarans ne sortent pas… Nous profitons donc pour lire, se relaxer au bord de la piscine et de boire et manger !!
Il faut voir la carte des coktails disponibles à gogo, on pourrait être saoules dès le matin 😉
Quelle descente ils ont ces Québecois ;-). Avec Coco on a décidé de tous les tester, mais en un soir c’était impossible 🙂 Alors sur plusieurs jours on va bien y arriver…

IMG-20160114-WA0083

Pina colada

Chaque soir il y a un show donné par l’équipe d’animations, nous avons été surprises par la qualité des spectacles, de vrais pros !

Côté restaurant, il y a le buffet traditionnel, comme tout ce genre d’hôtel il y a presque tout le temps les mêmes plats, mais en cherchant bien, tous les jours on trouve quelque chose de nouveau et bien cuisiné. Pour ce nombre de personnes (plus de 300 chambres) , je trouve que la cuisine est tout à fait correcte. De plus, tu peux t’inscrire le soir pour trois restaurants à la carte. Nous les avons tous fait, l’italien, le portugais et le cubain. Il y a aussi un restaurant ouvert juste avant la plage pour midi et une petite cabane directement sur la plage pour les snacks et les boissons. Le snack près de la piscine est même ouvert 24h/24h.

Voici un plat que l’on trouve à Cuba, c’est bien la preuve que c’est l’île des Québecois !

Photos

La Poutine, un plat très sain québecois 😉

La raison de leur présence nombreuse est simple, ils ne sont qu’à 3h30 de vol et l’avion arrive directement sur l’île de Cayo Coco, en plus ils ont de très bons prix ! Alors ils s’offrent une petite semaine au chaud en plein hiver comme nous le faisions en octobre lorsque nous allions en Egypte plonger et retrouver un peu de chaleur…

Dès demain, nous quittons cet hôtel et nous reprenons la visite de l’île. Nous avons choisi la liberté en louant une voiture jusqu’à la fin de notre séjour. Départ pour l’aventure, sans réservation de logement, au gré de nos envies. Première destination, Sancti Spiritus et Trinidad, deux villes coloniales. Nous espérons retrouver l’ambiance cubaine avec ses bars et sa musique si « caliente ».

20160119_154751

notre voiture dès demain !

 

  • Petit mot de conclusion

    Après trois jours intenses à la Havana, nous avons débarqué dans cet hôtel all inclusive. C’est très agréable comme hôtel et j’imagine qu’en période plus chaude (avril), cela doit être le rêve… Mon seul regret est que nous ne sentons pas l’âme cubaine ici, aucune vie autre que les hôtels, pas d’enfants cubains, seulement des travailleurs.

    Nous nous réjouissons de découvrir une partie de l’île par nous-même et de loger dans des casa particular, car pour pratiquer l’espagnol, il n’y a rien de mieux !

    Ici on pratique le langage québequois, « nous autres, présentement, on est tellement content d’être là ». Ce sont des bons vivants et cela me donne envie d’aller visiter le Québec dans mon prochain tour du monde 🙂

    Ce fut une jolie parenthèse tout de même, bien que je regrette les habits chauds donnés à Stéfane pour les ramener à Genève pour alléger mon sac… bien m’en a pris, pas tous les pays sont aussi chauds que le Costa Rica, j’espère retrouver la chaleur au Mexique   😉

    Nous prenons la route demain jusqu’au 27 janvier avec notre voiture et nous savons que le wifi sera difficile à trouver, alors patience pour le prochain article…

  • Suite au prochain épisode…

Partager:

Articles connexes

ARCHIPEL DES PALAWAN – PHILIPPINES – PORT BARTON

PORT BARTON : 2 AU 6 AVRIL 2016 Je quitte l’Indonésie pour les Philippines et plus principalement l’archipel des Palawan avec Cebu Pacific Aviation. Escale à Manille, mais sans sortir de l’aéroport. 1ère étape : Port Barton qui est un petit village sur la côte ouest

S'évader!